« Être entrepreneur, c’est accepter le fait qu’on ne sait pas tout »

Aujourd’hui, j’avais envie de vous partager une citation que je trouve des plus inspirantes. Alors oui, vous allez me dire « Mais il n’y a pas que ceux qui sont entrepreneurs qui ne savent pas tout ». Bien évidemment, mais attendez de savoir où je veux en venir…

Si vous souhaitez savoir d’où provient cette citation, elle est extraite du livre d’Alexandre Mars (oui, encore lui) : « La révolution du partage » :

« Être un entrepreneur, c’est accepter le fait qu’on ne sait pas tout. C’est accepter de se réveiller un jour, de constater que le monde a changé, que le contexte a changé, et être néanmoins capable de survivre dans ce nouveau monde en se remettant en question pour aller plus loin, en s’adaptant avant même de tout à fait comprendre et en ayant du répondant face à ce contexte même si on ne le saisit pas encore entièrement ».

Seul on va vite, ensemble on va plus loin

Si l’on fait abstraction de la suite du texte, je pense que l’interprétation que l’on peut faire de cette citation est multiple. Mais ma première pensée a été de me dire :  « Puisque je ne sais pas tout, il faut que je sois bien entourée ». Telle une cheffe d’orchestre, je sais ce que je veux et où je veux aller. Mais je n’ai pas toutes les cordes pour y parvenir seule. Et surtout, il ne faut pas que j’avance « seule ».

Ce n’est pas toujours évident de savoir capitaliser sur ses forces et ses faiblesses. Perso, j’ai plutôt l’habitude de capitaliser sur mes faiblesses et de douter sur mes forces. C’est aussi pour cette raison que j’ai fait le choix d’être accompagnée et que je vais essayer de me former continuellement.

Mon objectif n’est pas de savoir tout faire, mais de savoir assimiler ce que l’on me dit et d’être dans la capacité de comprendre tout ce dont parle mes partenaires, mon banquier, mon avocat ou mon comptable.

Et vous, est-ce que vous partagez cette citation ?

À très vite,

Clem.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :