Rolidoo, une marque de jouets évolutifs, engagée, solidaire et éducative

Aujourd’hui, j’ai eu envie de vous partager le portrait d’une entrepreneure qui a lancé un projet pour lequel j’ai eu un véritable coup de cœur il y a maintenant plus de 6 mois. En effet, il y a quelques mois, j’ai fait la rencontre de Sophie. Maman de 3 beaux enfants dont un enfant Extraordinaire et éducatrice Montessori, Sophie s’est lancée dans une aventure entrepreneuriale incroyable, celle de créer une marque de jouets d’éveil évolutifs, inclusive, made in France, éco-responsable, sociale et solidaire et inspirée de la pédagogie Montessori. Oui, tout ça à la fois !

Au cours de cette aventure, Pauline, illustratrice et graphiste à son compte a décidé de la rejoindre et depuis, elles font grandir la marque « Rolidoo ».

Peux-tu me parler de toi ?

Je m’appelle Sophie, j’ai 46 ans, trois beaux enfants et on peut dire que j’ai l’opportunité d’avoir plusieurs cordes à mon arc !

À mes débuts, je travaillais dans l’environnement, puis j’ai rejoint le milieu de la jeunesse où j’avais créé une petite édition jeunesse. J’intervenais dans les écoles et je créais des livres avec les enfants. Ce milieu-là m’a donné envie de rejoindre l’enseignement et je suis devenue éducatrice Montessori pour les 3 – 6 ans.

Lorsque je suis arrivée à Berlin, j’ai été contactée par des maisons d’éditions, où j’ai travaillé dans des domaines liés au jeu, aux jouets. Puis j’ai eu envie de faire des choses plus en accord avec mes valeurs. J’avais envie d’avoir moins de contraintes, notamment par rapport à l’un de mes fils, qui est porteur d’un handicap. En tant que maman d’un enfant Extraordinaire, j’avais l’impression d’avoir parfois une étiquette « handicapée » sur la tête car je cherchais des jouets « spéciaux », des jouets inclusifs et accessibles à tous. 

Et en parlant de tout ça avec mes grands ados, un jour ils m’ont dit « Mais pourquoi tu ne créées pas ta propre marque ? ». J’ai alors commencé à cogiter et à gribouiller dans mes cahiers… Et c’est ainsi que Rolidoo est née. On peut dire que Rolidoo c’est l’aboutissement de ma vie familiale et professionnelle.

Peux-tu me parler de la genèse de Rolidoo ?

Rolidoo est une marque de jouets évolutifs, inclusive, made in France, saine pour les enfants et la planète.

  • « Roli » provient du mot anglophone « roly poly » et qui signifie culbuto.
  • « Doo » : doux, deux o ont été mis pour le coté plus fun

Je voulais créer des jouets évolutifs inspirés de la pédagogie Montessori, qui se veulent éducatifs et qui ne proposent qu’une seule activité à la fois, pour ainsi respecter le rythme de développement de chacun. Je trouve malheureusement, que les jouets d’éveils « tout-en-un » sont contre-productifs car il y a une sur-stimulation et les enfants ont plus de mal à se concentrer. 

Nos Rolidoo offrent aux enfants de 6 mois à 6 ans de nombreuses possibilités de jeu, notamment grâce à leurs chapeaux interchangeables et sensoriels. Grâce à ces derniers, on n’est pas obligé de tout racheter à chaque fois. Ces jouets durent dans le temps et sont ainsi plus responsables.

Justement, en quoi les Rolidoo sont-ils plus responsables ?

Dans un premier temps, nous travaillons avec des fabricants français, tous les éléments sont donc « Made in France ». La tête est faîte à base de hêtre issu de forêts gérées durablement, les yeux et la bouche sont réalisées avec une gravure laser et le chapeau à partir de caoutchouc naturel et de colorants d’origines naturels. 

Pour le packaging, nous essayons de réduire les emballages au maximum, c’est pourquoi les Rolidoo sont livrés dans un coffret « prêt à offrir ». En France, par an, plus de 20 000 tonnes de papier cadeau sont jetés à Noël et plus de 100 000 tonnes de déchets sont générés par les jouets. C’est colossal !

Nos coffrets proviennent de Comines (Hauts-de-France), pour le conditionnement et l’expédition, nous travaillons avec l’ESAT de Lille, les bases culbuto de Montcusel (Jura) et les chapeaux de Mazeyrat (Auvergne-Rhône-Alpes).

Est-ce que pour toi le Made In France était une évidence ?

Tout à fait, c’était une évidence ! Pour des raisons environnementales et économiques, afin de contribuer à l’économie de mon pays et j’en suis fière. Même si pour l’instant je ne peux pas encore créer d’emploi, pour moi c’était très important. Quand les jouets proviennent de Chine, on n’a pas toujours le contrôle sur tout : les coûts de transport, de production, les conditions de travail… Le Made in France s’inscrit dans notre démarche, une démarche globale, responsable, et en total accord avec nos valeurs.

On se doute que le fait de créer son entreprise n’est pas de tout repos, est-ce que tu peux nous parler des difficultés que tu as pu rencontrer ?

Alors là oui on en rencontre des difficultés ! En tant qu’entrepreneur(e), il faut être un véritable couteau suisse ! 

Quand je me suis lancée dans l’aventure Rolidoo, il y avait de nombreuses compétences que je n’avais pas : gestion d’une entreprise, législation, construction d’un business plan (dont le prévisionnel « mais comment deviner ? »), gestion de la communication… 

Je suis quelqu’un de très carré et j’aime anticiper. Mais dans l’entrepreneuriat… Tu ne maîtrises plus rien du tout ! Il y a toujours un problème à régler et tu as toujours la boule au ventre. On se demande continuellement « Est-ce qu’on va y arriver ? ». Mais c’est ça aussi qui est super challengeant et stimulant car on trouve des solutions et on se dépasse chaque jour. 

La clé c’est d’avoir un bon réseau, et ça c’est incroyable. Grâce à Rolidoo, j’ai rencontré de nombreuses personnes avec qui j’ai pu échanger et qui m’ont énormément appris. 

En décembre dernier, je recherchais des associés pour me rejoindre dans l’aventure, et Pauline, graphiste et illustratrice a décidé de me rejoindre ! Aujourd’hui, nous sommes 2, on n’a pas toutes les compétences mais on est hyper complémentaires.

Quand est-ce que les Rolidoo verront le jour ? 

À partir du 15 juin et jusqu’à mi-juillet, nous lançons une campagne de crowdfunding sur Ulule.

Le premier coffret qui sera lancé si nous atteignons nos objectifs est le coffret « textures » avec 5 personnages aux chapeaux texturés.

Une fois les objectifs atteints, nous avons pour projet de lancer la production pour une livraison en octobre.  

Pour ce lancement, nous avons souhaité faire un partenariat avec la hotte des « Pères Noël verts » du Secours Populaire, ainsi si on le souhaite, les contributeurs auront l’occasion d’envoyer les différents coffrets directement au Secours populaire pour le Noël des enfants. 

Parmi les packs que nous proposons, les packs « p’tit écolo » ou « duo de p’tits écolos » ou « mécène », pour tout achat, des arbres seront plantés par Tree-nation.

Le conseil que tu donnerais aux entrepreneurs qui n’osent pas se lancer ?

Faîtes-le ! Parce que si vous ne le faîtes pas, vous allez le regretter tout votre vie et surtout, allez au bout ! Croyez en vous et en vos projets, aujourd’hui je me dis « je l’ai fait, c’est moi qui l’ai fait », et j’en suis fière. On apprend tellement, c’est une aventure hyper enrichissante, où l’on peut faire de très belles rencontres. Il y a cette devise de Guillaume Gibault, fondateur et président du Slip Français qui dit « J’Y VAIS MAIS J’AI PEUR ». C’est tellement vrai, mais on y va parce qu’on y croit et parce que ça nous permet de sortir de notre zone de confort. Vivre ses rêves ça en vaut la peine. 

Alors oui, on ne fait pas tous des pépites mais on peut tous faire notre bonhomme de chemin et pour moi, rien que d’imaginer nos Rolidoo dans les mains des enfants, j’ai les yeux qui brillent.

Envie d’en savoir plus sur la marque ? https://rolidoo.com

Envie de participer à leur campagne de crowdfunding ? https://fr.ulule.com/rolidoo/

%d blogueurs aiment cette page :