« Numérique responsable, l’informatique peut-elle être écologique ? » – Kaizen & Zenika

Samedi dernier, alors que j’attendais mon train à la Gare du Nord de Paris pour un retour sur Lille, je suis allée faire un tour dans un kiosque où je suis tombée sur le dernier hors-série du magazine Kaizen, réalisée avec Zenika (cabinet d’innovation technologique, managériale et organisationnelle) : « Numérique responsable, l’informatique peut-elle être écologique ».

À travers ce hors-série, Kaizen et Zenika explorent les problèmes et présentent les solutions engendrés par le numérique. Il est ainsi découpé en 2 chapitres « Emprise sur le bien commun » et « Emprise sur nos cerveaux » et mêle à la fois des interviews, des décryptages, des solutions et des chiffres clés.

Le magazine Kaizen

Si vous ne connaissez pas encore ce magazine, il a été créé en 2012 par Cyril Dion, Pascal Greboval et Yvan Saint-Jours et Patrick Baldassari.

Kaizen est un média 100% indépendant et qui pratique un journalisme d’impact et de solutions à la ligne éditoriale 100% positive. L’objectif du magazine est ainsi de nourrir la créativité, la résilience et l’autonomie, plutôt que la peur, le repli et l’immobilisme, en mettant en avant des initiatives, projets et alternatives, sur des sujets divers et variés, qui proposent d’autres modèles pour repenser et faire évoluer nos sociétés

Connaissez-vous la signification du mot « Kaizen » ?

En japonais, kai et zen, signifient respectivement « changement » et « meilleur ». Un nom de magazine porteur de sens et significatif, qui souligne une vraie philosophie partagée des fondateurs : celle des petits pas.

Pourquoi est-ce que je vous recommande ce hors-série ?

Parce qu’il est très bien pensé et qu’il aborde des sujets sur lesquels nous devrions être beaucoup plus sensibilisés. « Le numérique est à la fois une ressource critique et un formidable outil, soit un remède avec beaucoup d’effets indésirables (….) nous devons économiser la ressource numérique, c’est essentiel pour l’humanité. » – Frédéric Bordage, créateur de GreenIT.fr 

N.B. : pour celles et ceux qui sont intéressé.es, il est possible de s’abonner au magazine.

À très vite,

Clem.

%d blogueurs aiment cette page :